Ce court document de référence propose des définitions de base des termes et concepts courants liés aux notions d’oppression et de privilège. Il a pour but d’accompagner le dialogue et d’approfondir l’apprentissage.

Âgisme :
Discrimination et exclusion fondées sur l’âge d’une personne, notamment lorsqu’elle est jugée particulièrement jeune ou particulièrement âgée. L’âgisme a tendance à se manifester lorsque cela profite aux adultes en âge de travailler.

Capacitisme :
Discrimination et exclusion fondées sur les capacités d’une personne (mentales, neurologiques, intellectuelles, motionnelles et/ou physiques) ainsi que sur sa productivité. Le capacitisme se manifeste souvent sous forme de stigmatisation sociale et de maintien des obstacles physiques et systémiques aux ressources et aux opportunités.

Cishétérosexisme :
Discrimination située à l’intersection du cissexisme et de l’hétérosexisme, qui privilégie les normes et identités cisgenres et hétérosexuelles en sanctionnant toute personne qui ne correspond pas à ces normes.

Cissexisme :
Discrimination contre les identités et/ou les expressions des personnes trans ou de genres divers. Le cissexisme consiste notamment à présumer que tout le monde est cisgenre. Cela produit des obstacles auxquels doit faire face toute personne ne correspondant pas aux attentes dominantes liées au genre.

Classisme :
Discrimination fondée sur la situation socioéconomique d’une personne, réelle ou perçue. Le classisme englobe des comportements individuels et des discriminations systémiques qui fonctionnent de façon à profiter aux classes supérieures, aux dépens des personnes pauvres ou à faible revenu.

Colonialisme :
Expansion des systèmes sociopolitiques et culturels européens à des territoires déjà habités par des peuples autochtones, dans le but d’acquérir de nouvelles terres et ressources. Le colonialisme inclut la marginalisation et la suppression des langues, cultures et modes de vie traditionnels autochtones.

Grossophobie :
Peur, haine ou mépris des personnes grosses, et stigmatisation des corps plus gros. La grossophobie se manifeste souvent dans l’idée que les corps gros ont besoin d’être corrigés et
disciplinés.

Hétérosexisme :
Préjugés et discrimination en faveur de l’hétérosexualité. L’hétérosexisme, c’est notamment présumer que tout le monde est hétérosexuel.le. Cela produit des obstacles auxquels doit faire face toute personne qui ne contribue pas au maintien des attentes dominantes liées à l’hétérosexualité.

Identité sociale :
Appartenance d’une personne, réelle ou perçue, à un groupe social ou une catégorie démographique donnés (genre, héritage culturel, âge, etc.). Les identités sociales influencent la façon dont une personne se perçoit et ses interactions avec les autres.

Intersectionnalité :
Concept qui reconnaît les façons dont la vie d’une personne est influencée non pas par un seul système ou une seule composante de son identité, mais plutôt par l’interaction de plusieurs systèmes de privilège et d’oppression liés entre eux.

Misogynie :
Peur, haine, mépris et préjugés envers les femmes, les filles et ce qui est considéré comme féminin. La misogynie peut se manifester d’un grand nombre de façons, notamment par l’exclusion et la discrimination sociales et institutionnelles, ainsi que les violences physiques et sexuelles.

Oppression :
Subordination ou dévalorisation d’un groupe par un autre, fondée sur des hiérarchies et biais sociaux historiquement ancrés. L’oppression peut se traduire par la marginalisation, la persécution, la privation des droits ou par le biais d’autres obstacles empêchant l’accès à l’équité à certaines identités sociales en particulier (p. ex., racisme anti-noir.e.s, hétérosexisme).

Patriarcat :
Système sociopolitique et culturel valorisant les hommes et la masculinité au détriment des femmes et de la féminité. Le patriarcat perpétue des rôles genrés oppressifs et limitatifs, ainsi que la subordination économique des femmes.

Position sociale :
Position relative d’une personne au sein de la société en fonction de la proximité de ses différentes identités sociales avec les normes et idéaux sociaux. La position sociale a des répercussions sur la façon dont une personne est perçue, son accès relatif aux ressources, son acceptation au sein de la société, la façon dont elle sera respectée et représentée, sa visibilité, son autorité et ses expériences de façon générale.

Privilège :
Avantages injustes et immérités que la société accorde à une personne parce que (ou parce qu’on perçoit que) son identité sociale correspond à ce que l’on considère comme supérieur selon les règles et les normes sociales. Le privilège se traduit souvent par l’absence d’obstacles liés à une identité sociale particulière (p. ex., privilège blanc ou privilège hétérosexuel).

Racisme :
Idées ou pratiques qui instaurent, maintiennent ou perpétuent la supériorité ou la dominance raciale d’un groupe sur un autre.

Sanisme :
La discrimination et l’exclusion des personnes neurodivergentes, des personnes ayant reçu un diagnostic d’un trouble de santé mentale, et de toute personne dont on présume qu’elle a un trouble de santé mentale.

Sérophobie :
Peur, haine, mépris ou aversion pour les personnes vivant avec le VIH.

Suprémacisme blanc :
Système qui maintient en place la domination socioéconomique, politique et culturelle des personnes blanches sur tous les autres groupes ethniques/racialisés. Les personnes, groupes et institutions qui maintiennent le suprémacisme blanc peuvent le faire de façon consciente ou inconsciente.

Systemes-doppression-et-de-privilege-1