Ces ressources ont été élaborées pour aider les éducateur.se.s, les intervenant.e.s des AGS et les animateur.trice.s à aborder, dans les écoles secondaires et les établissements postsecondaires, des discussions essentielles sur la violence transphobe. L’ensemble des scénarios et les instructions de discussion connexes servent de point de départ aux éducateur.trice.s et aux animateur.trice.s de groupes de jeunes pour bâtir un plan de leçon.

Ces renseignements sont conçus pour être adaptés à une gamme de différents contextes d’apprentissage en termes de niveau scolaire, discipline, taille de groupe et durée de la leçon. Ils ont pour but d’appuyer les réflexions et discussions de groupe guidées à propos des réponses face à de la violence transphobe qui s’appuient sur une compréhension fondamentale des identités trans et de genre non conforme, un examen intersectionnel de la violence transphobe et sexuelle ainsi que l’allié.e et l’intervention d’un.e témoin actif.ve.

Veuillez noter qu’il est recommandé d’avoir une connaissance générale des identités trans et de la diversité des genres avant de participer au webinaire. Rafraîchissez vos connaissances de base et consultez les ressources supplémentaires ci-dessous pur vous aider dans l’élaboration de vos plans de cours.


Avertissement de contenu

Le matériel de Traçons-les-limites contre la violence transphobe contient des descriptions de transphobie, de mégenrage, de harcèlement sexuel transphobe et des discussions de violence physique ou sexuelle , ainsi qu’un langage et des images transmisogynes.

Tout enseignement conçu pour aider les personnes apprenantes à relever des modèles de violence, et à y répondre, contient nécessairement des discussions précises et plutôt détaillées de ce que constitue ces torts.

Pour une personne directement touchée par des expériences semblables, ce genre de contenu pourrait, d’une part, lui donner le sentiment d’être vue et légitimée, et d’autre part, déclencher de la douleur profonde. Nous voulons souligner l’importance d’accorder la priorité à votre propre bien-être et à celui des autres personnes apprenantes au cours de ces discussions difficiles. Quitter la conversation à n’importe quel moment, ou refuser d’y participer sont des choix légitimes afin de prendre soin de votre bien-être, et les éducateur.trice.s et les animateur.trice.s de l’activité devraient soutenir ces choix. Cela représente un exemple de comment promouvoir une culture de consentement. Nous vous encourageons à établir des relations avec des personnes affirmatives et solidaires et au besoin, d’utiliser les ressources de soutien qui sont publiées ci-dessous.



Traçons-les-limites contre la violence transphobe dans les écoles 2021

Profils des membres de la communauté

Mettre l’apprentissage en pratique

Le consentement comme sentiment


Ressources de soutien ou d’urgence

Trans Lifeline | 1-877-330-6366 | translifeline.org
Trans lifeline est une organisation sans but lucratif qui se consacre au bien-être des personnes transgenres; son personnel est également composé de personnes trans qui viennent en aide aux personnes trans. Les bénévoles sont prêt.e.s à offrir tout le soutien dont les membres de notre communauté pourraient avoir besoin.

Jeunesse, j’écoute | 1 800 668-6868 | jeunessejecoute.ca
Le seul service canadien gratuit, bilingue et anonyme de conseil téléphonique et Web et d’orientation pour les enfants et les jeunes, en tout temps. Chaque jour, des conseiller.ère.s professionnel.le.s offrent du soutien aux jeunes partout au pays.


Pour obtenir plus de renseignements sur le projet Traçons-les-limites et ses partenaires, consultez le site Web.